25 KPIs à ne pas manquer pour faire un diagnostic rapide de vos capacités de production

Pour les entreprises qui cherchent à améliorer leurs capacités de production, les KPIs (Key Performance Indicator) sont leur meilleur allié !
Aujourd’hui, quel que soit leur secteur, les industriels sont challengés sur leur process de fabrication. Ils doivent produire plus, mieux, rapidement et différemment.
Pour réorganiser leur production, ils se doivent de s’appuyer sur les indicateurs clés de performance (KPI).

 

indicateurs de performance de production (kpi)

Une production performante dans le temps requiert de l’analyse et de l’adaptation. Les industriels se doivent de récolter les données pertinentes de leur production pour l’ajuster au mieux. C’est là où les KPIs entrent en jeu !

Les problèmes le plus souvent rencontrés en industrie sont que les Responsable de Production ne connaissent pas les indicateurs à observer et à suivre pour optimiser leur production ou alors, ils ne récoltent pas suffisamment de données pour mesurer les KPIs intéressants à suivre. Peut-être vous retrouvez-vous dans un de ces 2 cas ?

Si le cas, pas de panique, dans cet article vous verrez les indicateurs clés de performance les plus intéressants à prendre en compte pour être dans une démarche d’amélioration continue.

Cet article est divisé en 7 catégories de KPI :

Les différents KPI utiles pour mesurer sa capacité de production

Les KPI qui permettent de mesurer sa productivité :


La productivité est un terme phare en entreprise. En effet, chacune d’entre elles souhaitent optimiser au maximum leur performance pour gagner en efficacité. C’est ce qu’on appelle un TRS (Taux de rendement synthétique). Cela se répercute sur la relation avec les clients mais également ses fournisseurs et ses collaborateurs. Elle n’est donc pas à négliger.

Dans chaque secteur mais notamment dans l’industrie, elle peut se mesurer à l’aide du :

  • Nombre de produits réalisés sur la période
  • Taux de productivité global et par poste
  • Taux de rendement global
  • Capacité de production inutilisée

Chacun de ces indicateurs permet de mesurer l’efficacité des ressources humaines et matérielles. Par exemple, le niveau de production correspond au nombre de produits fabriqués sur une période. Il facilite le suivi des commandes en fonction de la production réalisée. De son côté, le taux de productivité par poste retrace le nombre d’heures travaillées par les équipes ou le nombre d’heures de fonctionnement des machines. Et, le taux de rendement global correspond à la performance des équipements dans leur globalité.

La productivité est un élément clé à surveiller, analyser et optimiser afin de rester compétitif.

Les KPI clés pour analyser les capacités de son process :


Le cycle de fabrication d’un produit ne peut être efficace si l’entreprise (ou l’usine de fabrication) ne se fixe pas des objectifs pour améliorer la capacité de ses processus. Ces objectifs peuvent être des objectifs en termes de coûts, de délais ou qualité du produit fabriqué.

Afin de mesurer la capacité de son process, nous vous proposons 4 indicateurs clés :

  • La durée moyenne du cycle de production (global et par produit)
  • La fiabilité des plannings et des prévisions
  • La densité des files d’attente
  • Le TRS

Ces KPI permettent de récolter des données et fiabiliser son process de fabrication, ses délais de production et de livraison ou encore, prévenir des différents points bloquants tels qu’un ralentissement de la chaîne ou tout autre goulot d’étranglement.

Cela permet de garder le contrôle sur sa production et anticiper les problèmes techniques.

Les KPI liés aux différents délais :


Dans le secteur industriel, les délais sont un critère important à respecter afin de garantir une relation de confiance avec ses consommateurs et fournisseurs. Le respect des délais est un réel gage de confiance et constitue un point d’honneur indiscutable pour la majorité des clients.

Cela peut se référer aux :

  • Délais de livraison moyen
  • Délais de traitement d’une commande ou d’une réclamation client
  • Nombre de livraisons reçues dans les temps

Les KPI de gestion de stocks :


Le bon fonctionnement des unités de production est en grande partie dû à une bonne gestion des stocks et de ses inventaires. En effet, une production peut être arrêtée par manque de matières premières ou mauvais management de ses provisions.

Afin d’éviter ce genre d’erreur pouvant sévèrement impacter la production, différents KPI peuvent être mis en place tels que :

  • Taux de rotation des stocks
  • Niveau des en-cours
  • Couverture des stocks critiques
  • Taux d’arrêt dû aux ruptures
  • Nombre de jours d’avance de stocks

Evaluer chaque indicateur permet de prendre une mesure efficace dans l’amélioration de votre processus.

Les KPI liés aux ressources matérielles :


Mesurer la fiabilité et la performance de ses équipements est indispensable au bon fonctionnement des unités de production. Le responsable de la maintenance est en charge d’analyser cela grâce aux différents indicateurs tels que :

  • Emploi des équipements
  • Fiabilité des équipements
  • Nombre de pannes machines
  • Coût d’arrêt par équipement

Ces indicateurs permettent de mesurer la performance de chaque machine de production et de l’optimiser. Par exemple, si à la suite de l’analyse, vous vous rendez compte que certains de vos équipements tombent trop régulièrement en panne ou ont perdu de leur efficacité et ralentissent la production, alors vous devrez prendre la décision d’investir dans de nouveaux équipements plus performants.

Par ailleurs, se baser sur l’indicateur de temps d’arrêt total des équipements permet d’évaluer le coût des pannes.

Dans la mesure où un tableau de bord vous permet d’établir un rapport sur le suivi de vos performances et atteindre les objectifs établis, les indicateurs issus de ce tableau de bord vous permettent d’évaluer votre processus afin de réajuster votre stratégie.

Les KPI permettant d’assurer une de qualité du produit irréprochable :


Les défauts de fabrication sont la bête noire des industriels. En effet, cela fait prendre du retard dans le process de production et engendre une perte d’argent qui pourrait être évitée.

Afin de calculer le niveau de qualité de son process et réajuster ce dernier, nous pouvons nous baser sur différents KPI. Cependant, voici les 2 principaux :

  • Taux de produits conformes au total et par machine
  • Taux de produits défaillants au total et par machine

Ces indicateurs permettent de réajuster son process afin d’en améliorer sa qualité et donc la qualité des produits finis. Par conséquent :

  • Le niveau de satisfaction client est amélioré
  • L’entreprise évite des pertes d’argent liées à un mauvais management de la qualité
  • Le processus est optimisé
  • Les machines sont utilisées à bon escient
  • Aucune perte de temps n’est subie à cause d’un mauvais management de la qualité

 

Les KPI liés à la santé & sécurité des collaborateurs :


Parce que vos collaborateurs sont le pilier de votre entreprise, il est plus que primordial de se préoccuper de leur santé et de leur sécurité. En effet, des collaborateurs absents pour des problèmes de santé ou pour cause d’accident du travail dû à une mauvaise gestion de la sécurité, peut entrainer un ralentissement de la production et des retards de livraison. Il est donc nécessaire de limiter ce type d’imprévu qui impacte l’ensemble de l’entreprise et de la production.

Les 3 KPI que nous pouvons analyser dans ce cas-là sont :

  • Taux d’heures supplémentaires
  • Taux d’accidents du travail
  • Nombre d’arrêts maladie

En effet, le taux d’heures supplémentaires est important car un surmenage des employés peut entrainer de la fatigue, des troubles de la concentration et donc faciliter les accidents du travail.

Dans le cas où nous analysons un nombre d’heures supplémentaires important, cela peut indiquer que les effectifs sont trop faibles et que l’entreprise a besoin de recruter assez urgemment.

 

Pour conclure, les données récoltés grâce aux indicateurs permettent de :

  • Réduire le coût de fabrication
  • Diminuer le nombre d’intervention de maintenance
  • Augmenter les rendements de l’usine / de l’industrie
  • Optimiser les performances de l’usine
  • Diminuer le nombre d’arrêt machine total
  • Faciliter la gestion du stock et des inventaires
  • Simplifier le travail des collaborateurs
  • Améliorer le cycle de vie de chaque produit
  • Optimiser la relation client et la fidélisation de ces derniers

 

Vous vous demandez peut-être comment recenser ces indicateurs (KPI) et avoir un suivi de ces éléments clés sur le long terme pour atteindre vos objectifs ?

Un outil de gestion d’entreprise tel qu’un ERP est l’outil le plus simple et fiable pour cela. En effet, grâce à un ERP vous pourrez élaborer différents tableaux de bord vous permettant d’avoir une vue globale et en temps réel de votre processus.

Vous pourrez créer, par un exemple, un tableau de bord pour suivre le coût de fabrication de vos produits, la performance de votre cycle de production, le nombre d’arrêt total des machines ou encore créer un rapport qui recense les données globales de votre industrie.

Réaliser un rapport issu de votre tableau de bord, permettra d’expliquer à vos supérieurs hiérarchiques la ou les mesure(s) à prendre pour améliorer la performance de votre équipement et de votre processus.

 

Discutons de votre projet